• Le lendemain matin Kokoro fit appeler au bureau du proviseur

    Kokoro : Bonjours

    La proviseure : Kokoro assiez-toi

    Kokoro s’asseye

    Kokoro : J’ai fait quelques choses

    La proviseure : Non, c’est juste pour te dire qu’une école d’art reconnue à entendue parler de toi et elle te veut dans son enceinte

    Kokoro : C’est vrai ?!

    La proviseure : Oui (elle lui donna un papier).Tu remplie sa tu le fait signer par tes parents et tu me le donne à la fin des cours et en septembre tu commence une école d’art

    Kokoro : En septembre ?

    La proviseure : Oui, l’école est à Paris donc tu à 5 mois a partir de lundi prochain pour te trouver un appartement à Paris, bon je te laisse réfléchir et j’espère te revoir avec se papier signer et rempli à la fin de la semaine

    Kokoro sortit du  bureau et rentra en classe

    Ichigo : Alors elle te voulait quoi madame la proviseure

    Kokoro : Eh juste me parler de mon orientation et ici il se passe quoi ?

    Ringo : Comme on à fini le programme on va finir cette semaine en aidant pour le bal de  fin d’année

    Ichigo : Et Hajime et Aoi vont nous aider

    Kokoro : Eh (dans sa tête : je dois dire quoi quand on me dit sa moi) Super…

    Ringo : Aussi enthousiaste que Yuna, donc pas du tout enthousiaste

    Ichigo : De toute façon elle est super bizarre aujourd’hui

    Kyary : Et c’est quand qu’il arrive les profs

    Mew : Hello tous le monde

    Toute la classe sauf Yuna et Kokoro: Hello !

    Mew : J’en vois 2 qui sont pas vraiment enthousiaste

    Yuna : Dit tu as quoi Kokoro ?

    Kokoro : Une super école d’art me veut dans son enceinte

    Yuna : Super !

    Kokoro : Elle est à Paris

    Yuna : Eh, la je c’est pas quoi te dire

    Kokoro regarda Tora : Moi non plus, je ce n’est pas quoi faire

    Kaoru : Et les filles !

    Yuna : Kaoru tu fais quoi la ?

    Kaoru : Je me suis portée vulnéraire pour vous aider à préparer le bal de fin d’année

    Yuna : Ah…

    Kokoro : Super…

    Kaoru : Ne me dites pas que vous êtes toujours déprimer à se que je vous suis dit hier soir

    Yuna : Que j’ai 3 possibilités soit mourir de vieillesse ici dans le monde des humain avec un petit ami immortel, mourir tuer dans le monde des démons et pour finir être immortel « ange » et oublie complètement l’homme que j’aime. Il y de quoi être déprimer non.

    Kaoru : Et toi Kokoro tu as quoi, tu n’as pas de problème puisque Tora peu redevenir humain et vieillir avec toi.

    Kokoro : Ok, su Yuna à un problème les miens doivent complètement être oublié c’est sa ?

    Kaoru : Mais ce n’est pas ce qu’es j’ai dit, en plus je t’ai plutôt demandé ton problème

    Kokoro : Le problème c’est qu’un super école à Paris me veut

    Kaoru : Je ne vois pas le problème la 

    Kokoro : Tora

    Kaoru : Tora, mais c’est qu’un mec il y en aura d’autre va à Paris réalise ton rêve de devenir artiste et toi Yuna fait de même va à Paris avec Kokoro faire une école de photographie et oublie Rui, c’est facile non ? Ce sont que des mecs, moi je vous dis sa je vous dis rien

    Yuna et Kokoro : Ba ne dit rien alors 

    Kaoru : Désolé, les filles mais c’est que moi je n’ai jamais vécue un amour comme le votre avec vos démons

    Kokoro : Ce n’est pas grave, et tu as raison on est sur les nerfs pour rien la c’est la fin de notre vie au lycée et on parle déjà de ce qui va ce passer dans 5 mois, faisons notre vie en oubliant ce qui va ce passer dans 5 mois

    Yuna : Kokoro ?

    Kokoro : Même si je vais devoir le dire à Tora avant la fin de la semaine, et aussi je dois aller chez mes parents adoptifs pour faire signer le papier

    Kaoru : La c’est autre chose

    Yuna : Je t’accompagnerais Kokoro

    Kaoru : Moi aussi

    Kokoro : Merci les filles mais je préfère y aller seule

    Kaoru : Ok…

    Tora : Salut les filles, salut Kokoro

    Kokoro partit

    Tora : Ok

    Rui : Qu’es qui se passe ? Yuna sa va ?

    Yuna partit

    Rui :

    Kaoru : Trop drôle

    Rui : Il y a quoi de drôle

    Kaoru : Yuna et Kokoro sont drôle bon je vous laisse les démons

    Tora : Je ne comprends rien

    Rui : Moi aussi

    Hikari : Tora ! Je suis venue vous aider

    Du côté de Kokoro et Yuna

    Kaoru : Super distraite

    Yuna : Ce n’est pas ma faute

    Kokoro : Je vais dire à Tora que je vais aller à Paris

    Yuna et Kaoru : Maintenant ! 

    Kokoro : Oui j’y vais

    Kokoro partit

    Kaoru : Et toi ?

    Yuna : Quoi moi ?

    Kaoru : Tu compte l’éviter combien de temps encore

    Yuna : Je ne sais pas mais…

    Kaoru : Mais ?

    Yuna : Sa m’énerve pourquoi il à fallut que je sois la fille de la reine des anges

    Kaoru : Je ne sais pas en plus puisque Rui et née de parent déjà démon il ne peut pas devenir humain pas comme Tora puisque c’était un humain avant de devenir démon donc il peut redevenir humain

    Yuna : 

    Du côté de Kokoro

    Kokoro : Tora !

    Tora : Quoi Kokoro ?

    Kokoro : Il faut que je te parle

    Tora : Allons dehors

    Ils allèrent dehors

    Tora : Alors ?

    Kokoro : Une super école d’art à Paris veut la présidente du club d’art dans leur enceinte donc moi. Voila j’ai t’ai tous dit

    Tora : Ok, bon ba on à plus qu’a aller à Paris après le lycée

    Kokoro : Hein comment sa ?

    Tora : Ba oui, je vais prendre la potion pour devenir humain après on ira à Paris tous les deux

    Kokoro : Eh…

    Tora : Tu pensais que j’allais te laisser aller à Paris seule

    Kokoro : Je n’avais pas pensé à sa 

    Hikari : Tora (en pleur) tu va m’abandonner pour partir à Paris avec Kokoro (il s’enfuit)

    Kokoro : Hikari !

    Ils le cherchèrent toute la journée sans rien trouver et Yuna arriva avec Kaoru

    Yuna : Qu’es qui se passe ?

    Kokoro : Hikari c’est enfuit

    Kaoru : Pourquoi ?

    Kokoro : Parce que Tora à dit qu’il allait à Paris avec moi

    Yuna : C’est super, mais pourquoi vous ne partez pas à Paris à 3, toi, Tora et Hikari ce n’est pas plus simple

    Tora : Eh…

    Yuna : Vous n’avez même pas émis l’hypothèse de l’emmener avec vous

    Tora : Dit Yuna 

    Yuna : Quoi ?

    Tora : Rien, bon viens Kokoro allons trouver Hikari et après on l’emmena à Paris d’accord ?

    Kokoro : Ok, bon à plus

    Rui arriva

    Rui : Tien déjà partit

    Yuna : Rui !

    Rui : Oui, tu ne va pas partir j’espère 

    Yuna : Non pourquoi

    Kaoru : Bon je vous laisse à plus

    Kaoru partit

    Yuna : Dit Rui, il faut que je devienne un ange c’est la seule solution non

    Rui : Yuna, non ! Sil te plait ne pars pas là bas tu vas…

    Yuna : T’oublier c’est sa

    Rui : Oui

    Yuna : Je sais, mais c’est impossible que je t’oublie complètement, et si je t’oublie tu feras tous pour que je me rappelle de toi

    Rui : C’est facile de dire sa pour toi, on dirait que sa ne te fait rien de m’oublier

    Yuna : Rui, ne dit pas sa tu sais que c’est faux

    Rui partit

    Yuna : Rui ! Ne part pas reste avec moi

    Yuna tomba par terre et se mit à pleurer au sol en criant Rui

    Yume : Alors Yuna tu as fait ton choix

    Yuna regarda dans la direction ou Rui été partit

    Yuna : Yume emmène moi au monde des Ange sil te plait

    Yume : C’est ton choix

    Yuna : C’est le seul, enfin le seul raisonnable

    Yume : Alors allons-y

    Du côté de Kokoro

    Kokoro : Dit Tora tu voulais dire quoi à Yuna tout à l’heure

    Tora : De rester avec Rui

    Kokoro : Pourquoi tu ne lui à pas dit ?

    Tora : Parce qu’elle avait déjà fait son choix. Tien il y a Hikari ici regarde

    Kokoro : Ah Ouai Hikari !

    Hikari : Quoi ?! A vous m’avez déjà trouvé c’est nul

    Tora : Heureusement qu’ont ta trouver

    Hikari : Pourquoi vous aller m’abandonner non ?

    Kokoro : Non on t’emmène à Paris

    Hikari : C’est vrai

    Tora : Oui

    Hikari : Super

    5 mois plus trad.

    Du côté de Kokoro

    Kokoro : Enfin j’y rentre dans cette école, mais dit moi Yuna tu fais quoi toi Yuna, n’oublie pas quelle jour on est aujourd’hui c’est le 20 septembre notre anniversaire

    Du côté de Yuna (au monde des anges)

    Serviteur : Princesse Yuna !

    Yuna :

    Serviteur : Bon je vous laisse ensemble

    Quelqu’un entra dans la salle

    Rui : Bonjours Yuna

    Yuna : Tu es qui toi ?

    Rui : Tu m’as oublié hein, je suis désolé de t’avoir abandonnée, j’aurais du te dire en revoir correctement il y a 5 mois

    Yuna : Bon ok, dit toi que tous va bien je t’en veux pas

    Rui : Dit Yuna tu ne te souviens vraiment pas de moi

    Yuna : Non… Je ne c’est pas qui tu es

    Rui (il se rapprocha du Yuna) : Pardon ma Yuna

    Il luit donna une bague

    Yuna : C’est quoi ?

    Rui : Je te l’offre c’est ton anniversaire non ?

    Yuna : Oui

    Rui : Alors joyeux anniversaire Yuna. En revoir ma princesse (il l’embrassa sur le front)

    Yuna :

     

     

     

     

    Fin du Tome 3

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique