•  Aoi : Non ?!

    Yuna : Tu m’a bien entendu,  j’ai dit non, N.O.N

    Aoi : Pourquoi ?

    Yuna : Parce que bon à plus Aoi

    Du côté de Kokoro

    Tora : Kokoro, tu es au courent que je te parle depuis tout à l’heure et que tu ne m’écoute pas’

    Kokoro : Mais, non je t’écoute Tora 

    Tora : Alors, je parlais de quoi ?

    Kokoro : Bon, d’accord je t’écouter pas, mais maintenant je t’écoute alors tu disais quoi ?

    Tora : Rien, d’important et toi ?                                                   

    Kokoro : Quoi, moi je ne parlais pas 

    Tora : Sa je sais idiote c’est quoi qui te paralyse autant pour ne pas m’écouter

    Kokoro : D’une ce n’est pas moi l’idiote c’est Yuna et de deux à quoi sa t’avance de savoir à quoi je pense ?

    Tora : Tu es ma petite amie et je veux tous savoir de toi

    Kokoro : (qui rougit) Je pensais à ce monde, il est tellement étrange c’est quand même bizarre de te retrouver à l’endroit ou tu seras dans 13 ans

    Tora : Tu réfléchi trop Kokoro, pourquoi tu pense comme sa, moi tu veux savoir ce que je pense maintenant

    Kokoro : Pourquoi pas 

    Tora : En ce moment je pense que je suis avec la fille que j’aime, sans frère roi des démon, sans le sosie de mon ex, sans une fille à moitie folle qui m’aime et sans Aoi et Yuna pour nous ennuyer avec leur histoire de couples incompréhensible

    Kokoro : Tu as raison Tora surtout pour le dernier truc

    Tora : Tu es une méchante amie Kokoro

    Kokoro : Et toi alors ?

    Du côté de Aoi (dans sa chambre dans la maison de Ai)

    Kokoro : Salut Aoi

    Aoi : Kokoro, tu fais quoi ici

    Kokoro : Je viens piquer une paire de chaussure à Yuna

    Aoi : Pourquoi ?

    Kokoro : Parce que demain j’ai un rendez vous avec Tora

    Aoi : Et je…

    Kokoro : N’y pense même pas, un rendez vous à deux pas à trois et encore moins à quatre, tu n’a cas allait te promener avec Yuna

    Aoi : Promener ? On n’est pas des chiens

    Kokoro : Ah bon

    Aoi jeta un cousin sur Kokoro

    Kokoro : AIEEE ca fait mal

    Aoi : C’était le but, en plus de toute façons si je veux me « promener » avec elle je ne pourrais pas

    Kokoro : Pourquoi, tu ne luis à demander de ressortir avec toi ?

    Aoi : Si, mais elle à dit non, en plus comment tu es au courent

    Kokoro : Tora

    Aoi : C’est vrai je l’ai toute suite appeler quand je me suis rendu compte de m’ai sentiment

    Kokoro : Comme un chien

    Aoi rejeta un cousin sur Kokoro

    Du côté de Yuna

    Paru : Yuna

    Yuna : Quoi encore Paru

    Paru : Tu ne pourras pas leur cacher très longtemps

    Yuna : Alors, je vais m’enfuir

    Paru : Yuna !

    Yuna : Je ne peux rien faire contre sa c’est ma nature

    Paru : Tu as réussi à la contré une fois et l’a remarqué en plus ces déjà bien

    Yuna : Oui, mais ce n’est pas assez, si sa continue je pourrais faire du mal à quelqu’un

    Paru : Yuna, tu raconte n’importe quoi

    Yuna : …

    Paru : Et en plus tu ne pour pas t’enfuir très loin on est dans le monde du futur, tu  bouge de cette ville tu arrives directement en territoire ennemi et si le Shiki du futur c’est que vous êtes la il va se faire un plaisir de vous tuez

     … : Yuna ?

    Yuna : C‘est toi Ako

    Ako : Oui, tu te rappelle de moi je suis contente

    Yuna : Pourquoi je t’aurai oublié ?

    Ako : Je ne sais pas

    Yuna : Qu’es que tu fais ici Ako

    Ako : Je dormais

    Yuna : Tu dormais ?!

    Ako : Oui, rien de mieux que de dormir sur le sable de l’océan

    Yuna : Je n’ai jamais essayé

    Ako : Toi tu aimes écouter de la musique sur un banc en plein milieu d’un centre ville

    Yuna : Et oui, c’est moi sa, en fait tu es un démon

    Ako : Oui, et toi tu es quoi je n’ai pas vu tes ailes encore

    Yuna : Eh … Je suis une humaine

    Ako : Ah oui pourtant tu ne dégage pas l’aura d’une humaine

    Yuna : Je dégage l’aura de quoi alors ?

    Ako : Je ne sais pas c’est bizarre je n’ai senti cette aura qu’avec Sayu, Aiko et leur mère

    Yuna : Leurs mères

    Ako : Oui, je me souviens pas de leurs noms mais c’est grâce à elle qu’on et ici

    Yuna : …

    Ako : A mon avis ce sont des femmes formidables

    Yuna : Surement, bon je dois te laisser à plus Ako

    Yuna partit

    Paru : Et un mensonge de plus

    Yuna : Quand es que j’ai menti

    Paru : Eh je suis humaine

    Yuna : Je ne vais pas luis dire que je suis mi-ange mi-démon, cette nature me coutes déjà bien assez

    Yuna arriva dans la chambre et vu Aoi endormie  sur le canapé

    Paru : Tu l’aime toujours

    Yuna s’accroupi et regarda Aoi la tête sur le canapé

    Paru : Je crois que j’ai ma réponse rien quand regardant ta tête

    Yuna :

    Paru : Tu lui mens à luis aussi tous les jours en lui disant que tu vas bien

    Yuna : Mais, je vais bien                                                                      

    Paru : Tu devrais au moins le dire à Kokoro sa luis arrivera bien un jour à elle aussi

    Yuna : Je ne crois pas que le côté démon de Kokoro prendra le dessus sur elle comme pour moi

    Paru : Pourquoi pas ?

    Yuna : Kokoro et bien plus forte que moi

    Paru : Ne raconte pas n’importe quoi

    Yuna : J’en suis sur qu’Aoi pourrait tomber amoureux d’elle si Tora et moi on ne serait pas là il serait surement ensemble

    Paru : Yuna, arrête tu te fais du mal là Aoi il t’aime et il n’aime que toi

    Yuna : Pourquoi ?

    Paru : Il n’y a pas de pourquoi en amour et tu le sais mieux que tout le monde Yuna

    Yuna : …

    Kokoro : Yuna tu es la ? Yuna ?

    Paru : Kokoro éloigne toi

    Kokoro : Pourquoi, qu’es qui cloche avec Yuna c’est temps si elle n’est pas normale

    Paru : Kokoro, il faut que tu partes

    Kokoro : Non, je ne partirais pas

    Paru : Kokoro, Yuna…

    Kokoro : Paru qu’es qui se passe Yuna brille d’une lumière noire

    Paru : Trop tard

    Yuna se transforma en démon, prit Aoi avec elle et s’enfuit

    Kokoro : Qu’es qui c’est passé Paru

    Paru : Dites moi que je fais un cauchemar

    Kokoro : Paru !

    Paru : Oh, désolé Kokoro mais la elle à pris Aoi avec elle non ?

    Kokoro : Eh, oui, Paru tu vs me dire ce qui ce passe à la fin

    Paru : Kokoro, Yuna depuis 4 mois elle se transforme en démon sans le vouloir, et quand elle est en démon c’est une autre personne

    Kokoro : 4 moi ?

    Paru : Et oui sa première transformation été le jour ou vous été dans le monde des anges

    Kokoro : Donc depuis 4 mois Yuna devient « ténèbres » pourquoi elle nous la pas dit

    Paru : Je te dirais, une chose c’est Yuna

    Kokoro : On fait quoi maintenant

    Paru : On la laisse, si Aoi et avec elle il n’y à rien à craindre

    Kokoro : Mais…

    Paru : Pas de mais Yuna se contrôlera elle la déjà fait une fois

    Kokoro : ….

    Du côté de Yuna

    Yuna qui avait retrouvé ses esprit été assise les bras qui entourer les genoux et la tête dans les genoux devant une cascade

    Aoi (qui vu Yuna) : Yuna ?

    Yuna : …

    Aoi : Yuna !

    Il se rapprocha de Yuna souleva sa tête, Yuna été en train de pleurer

    Aoi (il prit Yuna dans ces bras) : Yuna, sa va 

    Yuna (qui se rappela de ce que avait dit Paru) : Non, sa ne va pas Aoi (elle recula des bras d’Aoi)

    Aoi : Yuna, qu’es qui se passe

    Yuna : Je dois partir d’ici au plus vite

    Aoi : Yuna, qu’es que tu raconte encore

    Yuna : Aoi je suis désolé de t’avoir emmené ici

    Aoi : Yuna qu’es qui se passe ?

    Yuna : Je vais te le dire, et après je partirais

    Aoi : Je t’écoute

    Yuna : Aoi, pourquoi tu es si gentil avec moi je t’ai pourtant dit non

    Aoi : Et alors ? Je t’aime quand même

    Yuna : Des fois je me  demande pourquoi je t’aime autant mais en te voyant la j’ai ma réponse (elle se rapprocha d’Aoi et l’embrassa)

    Aoi : Ce baiser, j’ai qu’il ne présage rien de bon, mais tes lèvres mon manqué

    Yuna : Ne raconte pas n’importe quoi, quand on t’entend on dirait qu’elle t’appartienne

    Aoi : C’est le cas (il l’embrassa) non ?

    Yuna : Aoi

    Aoi : Il n’y a pas que cette lèvre qui m’appartiennes-tu  m’appartient tous entière

    Yuna : Je t’appartiens  toujours tous entière si je te dis que il y à un démon en moi qui sort quand il veut et moi je ne peux rien faire pour le contrôler

    Aoi : Menteuse

    Yuna : Non, je ne mens pas

    Aoi : Je sais sa, mais quand tu dis que tu ne peux pas le contrôler tu mens, sinon je ne serais pas la

    Yuna : Comment sa ?

    Aoi : Tu crois que tu ne m’as pas réveillé quand tu es allé dans la chambre tout à l’heure

    Yuna : Comment sa tu étais réveiller

    Aoi : Oui et sache que Paru à raison sur un point je t’aime et je n’aime que toi je n’aime pas Kokoro rien que d’y penser sa me fait peur

    Yuna : Aoi, tu va me manquer

    Aoi : Moi je ne partirais pas alors ne t’enfuit pas non plus

    Yuna : Aoi

    Aoi : Je t’aime été en  plus tu ne te débarrasseras pas de moi si facilement, je te suivrais ou que tu ailles Yuna

    Yuna : Aoi (pleur)

    Aoi : Yuna (il l’a prit dans ces bras) Je t’aime et je ne t’abandonnerais plus jamais je te le promets

    Yuna : Aoi

    Aoi : Tu me’nervent arrête de pleurer et arrête de m’appeler par mon nom, appelle moi…

    Yuna : Rui je t’aime

    Aoi : Moi aussi Yuna Kimochi je t’aime


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique