• Au café

    Ai : Alors, ta arrêter de pleurer ?

    Yuna : Je ne pleurais pas je te signale

    Ai : Mon œil

    Yuna : Et en fait explique moi pourquoi je suis la seule à te voir

    Ai : Je ne sais pas je te signale que je suis mort normalement

    Yuna : Quoi ?!

    Kokoro : Yuna tu parle toute seule maintenant

    Yuna : Mais non Kokoro tu ne le vois pas il est pourtant juste la

    Kokoro : De qui tu parle ?

    Yuna : De Ai

    Kokoro : Ai ! Aoi Ai ?! Mais il est mort en plus tu te rappelle de lui

    Yuna : Mais non je ne le connais pas et je ne l’ai jamais connu en plus

    Kokoro : Ah oui, Yuna vraiment tu deviens folle, tu devrais prendre une journée de congé

    Yuna : Ce n’est pas une mauvaise idée

    Yuna partie

    Kokoro : Ok, et t’a même pas fini de nettoyer je vais finir toute seule c’est sa

    Tora : Salut toi

    Kokoro : Encore toi le crétin

    Tora : Je ne suis pas un crétin passons, aujourd’hui tu fini à quelle heure

    Kokoro : Pourquoi tu veux savoir sa au juste

    Tora : Pourquoi je ne devrais pas le savoir

    Kokoro : C’est ma vie privé

    Tora : Même si je te dis qu’on se révéra plus pendant 6 mois

    Kokoro : Tiens sa fera des vacances

    Tora : Kokoro !

    Kokoro : Quoi ? Je ne dis que la vérité

    Tora : Tu es méchante moi je voulais te faire rêver pour une nuit

    Kokoro : Très peu pour moi bon je travaille je te signale alors ouste !

    Tora : Je t’attendrais devant le café

    Kokoro : Ok…

    Du côté de Yuna

    Ai : Alors ? Tu ne te souviens vraiment pas de moi

    Yuna : Comment je pourrais c’est la première fois que je te rencontre

    Ai : Comme Kokoro la dit je suis mort alors pour que j’apparaisse devant toi aujourd’hui il fallait que tu me connaisses

    Yuna : Peut être, mais je ne crois pas au revenant

    Ai : Pourtant tu es un ange

    Yuna : Et un Démon

    Ai : Ouai et un démon, tiens regarde en face de toi mon frère et sa nouvelle petite amie

    Yuna allait faire demi-tour mais Uka l’appela

    Yuna : Flute…

    Uka : Yuna sa va ?

    Yuna : Très bien (dans ces pensé : jusqu'à maintenant) et toi ?

    Uka : Bien, mais je un peu triste

    Yuna : Ah…

    Uka : Ba oui Rui va partir 6 mois

    Yuna : Sérieux ?!

    Uka : Oh il ne te l’avait pas dit, oups, en fait Yuna j’ai gagné

    Yuna : Gagner quoi ?

    Uka : Le cœur de Rui

    Ai : Ok en fait c’est une vraie peste cette fille

    Yuna : Tu ne le remarque que maintenant

    Uka : Yuna à qui tu parle

    Yuna : A toi tu m’as dit que tu avais gagné le cœur de Rui alors je te dis tu ne le remarque que maintenant

    Uka : Ah…

    Yuna : Bon je te laisse, tu as un rendez vous avec Rui non

    Uka : Si…

    Yuna partie dans le sens inverse de Uka et tomba nez à nez avec Rui elle allait continuer son chemin mais

    Rui : Tu m’évite ou quoi ?

    Yuna : Qu’es que je gagnerais à t’éviter

    Rui : Ba je ne sais pas moi

    Yuna : Tu sais tu ne devrais pas trop trainer avec moi il y a Uka qui t’attend

    Rui : Tu es jalouse

    Yuna : Pourquoi je le serais

    Rui : Yuna ?

    Yuna : Quoi ?

    Rui : Rien, bon à plus

    Yuna : Bye

    Rui partie         

    Ai : Tu ne sais vraiment pas mentir

    Yuna : Mais tu es le seul à le remarquer

    Ai : C’est parce que je te connais mieux que moi-même

    Yuna : Impossible, mais j’ai vraiment du t’oublier en fait

    Ai : Tu n’as pas oublié que moi

    Yuna : Comment sa ?

    Ai : Rien, tu te rappelleras bien à temps

    Yuna : T’es bizarre tu sais

    Après le travail du côté de Kokoro

    Kokoro : Tu m’a vraiment attendu

    Tora : Oui, puisque je suis la

    Kokoro : Bon alors tu me voulais quoi

    Tora : Te dire que demain je partais avec Rui enregistrer notre album solo en Amérique et que je ne serais plus la pendant 6 mois

    Kokoro : Donc…

    Tora : Je voulais profiter de toi pour cette dernière soirée que je passe à Kona

    Gintarō : Que c’est romantique

    Kokoro : Toi la peluche tait toi !

    Gintarō : Oui chef, elle me fait peur maintenant je ne l’aurais jamais pensé

    Chizu : Ba c’est Kokoro elle à toujours été comme sa

    Gintarō : Vraiment ?

    Chizu : Oui

    Tora : Alors tu veux bien passer cette soirée avec moi

    Kokoro : Pourquoi pas, j’ai juste une soirée à perdre il y en aura plein d’autre

    Tora : Alors j t’invite au restaurant

    Kokoro : En fait pourquoi moi tu n’as pas une fille avec qui jouait ce soir c’est sa

    Tora : Non mais c’est que je préfère passer ma soirée avec mon jouet préférer donc toi

    Kokoro : Je ne suis pas un jouet et si tu tiens à finir ta soirée vivant je te conseille de garder ta bouche fermé pour une fois

    Tora : Ou j’ai peur

    Gintarō : Moi j’ai vraiment peur

    Kokoro : Au moins ton tigre de peluche à compris à qui il avait à faire

    Tora : Peut être mes tu ne me fait pas peur

    Kokoro : Dans 6 mois quand tu reviendras à Kona

    Tora : Oui quoi ?

    Kokoro : Tu seras un super star non et moi je resterais la pauvre servante dans le Kawaii Café

    Tora : Surement

    Kokoro : Sympa le réconfort, je te pensais plus galant

    Tora : Je le suis mais tu fais exprès en plus il suffit de te lancer pour me dépasser

    Kokoro : Tu crois

    Tora : Non, je serais toujours plus fort que toi 

    Elle lui écrasa le pied

    Tora : Aiieee

    Kokoro : Faisont un pari

    Tora : Lequel

    Kokoro : Dans 6 mois quand tu reviendras tu seras une star mondiale

    Tora : Oui mais tu l’as déjà dit sa

    Kokoro : Et bas moi je serais une star international

    Tora : C’est quoi la différence

    Kokoro : Aucune mais je serais au même niveau que toi-même plus peut être

    Tora : J’aimerais bien voir sa

    Kokoro : Tu le verras c’est un pari

    Tora : Si tu perds j’ai quoi moi

    Kokoro : Moi, si je perds tu m’a moi mais je ne perdrais pas sa c’est sur

    Tora : Intéressant, ok je participe au pari mais tu ne veux pas écrire sa sur papier et le signer après

    Kokoro : Pas le temps et pourquoi je reviendrais sur ma parole

    Tora : Bon à dans 6 mois alors

    Kokoro : A dans 6 mois


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique